Une maladie invalidante

Avec l’âge, certaines femmes (et quelques hommes) perdent jusqu’à 3 centimètres de hauteur, ce n’est pas juste le vieillissement du squelette. En effet, le corps « se tasse », c’est un signe de pathologie vertébrale, pas forcément l’ostéoporose mais quand la perte est significative (de 3cm à plus), il faut consulter.

Une maladie handicapante

L’ostéoporose est une maladie évolutive et discrète, ainsi si elle n’est pas prise à temps, elle évolue et s’aggrave. De nombreuses personnes à partir de 60 ans se font ainsi surprendre par des douleurs très aiguës au dos lors d’activités anodines du quotidien. Soulever un enfant ou porter les courses devient un geste appréhendé.
Ces douleurs ou petites anxiétés à l’idée de faire de simples mouvements réduisent parfois considérablement la qualité de vie des personnes atteintes. Beaucoup de femmes sont ostéoporotiques et l’ignorent.

Certains traitements remboursés

Pour rendre plus accessible le dépistage de l’ostéoporose, l’ostéodensitométrie est désormais partiellement voire totalement prise en charge. En effet, les autorités de santé ont tenu à mettre en place ce dispositif remboursé en partie pour sensibiliser de trop nombreux cas d’ostéoporose découverts trop tard.
Depuis 2006, des conseils de prévention sont accessibles à tous pour éviter ainsi des risques de fractures graves.